Page d’accueil de Pottermore (www.pottermore.com)

Créé en 2011, le site www.pottermore.com est une initiative de J.K. Rowling afin de lui permettre de partager des informations inédites à propos de ses ouvrages, à l’image des ouvrages périphériques à l’univers d’Harry Potter, mais également de pouvoir échanger avec ses fans. Ce mode de construction de l’univers Harry Potter implique la réécriture constante de l’univers par l’auteure, qui propose de nouveaux contenus parfois inspirés par ses fans.

Page d’accueil du Wizarding World Book Club (www.pottermore.com)

Pottermore propose également des plateformes dédiées à la discussion et à l’approfondissement des connaissances du lore autour de différents livres et selon des angles d’approfondissement proposés. C’est par exemple le cas du Wizarding World Book Club qui permet d’approfondir certaines questions comme Magic and the Muggle World ou International Magic.

Page de présentation des Pottermore Presents (www.pottermore.com)

Ce modèle de construction évolutive de l’univers d’Harry Potter passe également par la publication de livres, exclusivement au format e-book, autour de l’univers de Harry Potter. Ces ouvrages, appelés Pottermore Presents, sont spécifiquement dédiés à un lectorat évoluant essentiellement sur internet. Les modalités de Pottermore visent donc, par la multiplicité et la diversité des axes d’approfondissement fournis par J.K. Rowling à permettre au fan de construire une expertise spécifique ou exhaustive de l’univers d’Harry Potter. En cela, le fandom devient le cœur de cible de l’auteure.

J.K. Rowling, Scénario des Animaux fantastiques

Cette démarche d’ouverture de l’univers aux fans se lit également dans les extensions cinématographiques récentes, qui débordent la seule adaptation des livres. En publiant les scénarios de films, J.K. Rowling fournit les données nécessaires permettant aux fans d’Harry Potter de pousser leurs expertises d’amateurs jusque sur ces nouveaux « textes » ajoutés au canon.

Goodies Harry Potter proposes chez Williams-Sonoma

Cette approche de développement d’un univers rejoint également une démarche mercantile. Chaque nouveau développement implique en effet pour le fan de nouveaux investissements financiers afin de pouvoir approfondir son expertise du lore. De plus, la création de produits dérivés vise à faire du fan un consommateur et à construire un marché commercial autour du fandom. Cette approche n’est pas propre à l’univers d’Harry Potter, chaque fandom, depuis les sorties de Star Trek et de Star Wars, faisant l’objet de l’attention de marketeurs désireux de diversifier les sources de financement des produits culturels qu’ils développent.

Couverture d’un support pédagogique de prévention contre la xénophobie (www.studylib.net)

Certains axes d’expertise de fans amateurs servent également de supports pédagogiques à destination de certaines causes. Ainsi, des fans se sont réappropriés des éléments de la série afin de lutter contre des discriminations ciblées : des supports pédagogiques anglo-saxons intègrent le concept du « sang pur » pour évoquer la question du racisme. La même approche a été mise en place et approfondie en dehors de l’univers d’Harry Potter. Ainsi, les X-Men ont également été utilisés par certains collectifs associatifs américains pour évoquer la question des discriminations liées à l’orientation sexuelle ou aux identités de genre.

Lorsque l’œuvre se construit en partenariat avec ses fans >>