Affiche de la Star Trek Convention de Birmingham, 25-27/10/2018

Le fandom de Star Trek repose également sur une nouvelle modalité de rencontre et d’échange entre passionnés : la convention. Apparue en 1939 aux États-Unis, la convention de science-fiction connaît son apogée dans les années 1970 et 1980, bénéficiant des succès sur les écrans de Star Trek et de Star Wars. Espace permettant aux fans de se rencontrer et d’approfondir leur connaissance du canon d’un univers, la convention permet également par le biais du cosplay (activité consistant à incarner le rôle d’un personnage de fiction en revêtant son costume), de créer un territoire de porosité entre le monde fictionnel et le monde réel, autorisant le fan à incarner l’objet de son analyse. Cette approche est valable pour tout type de convention et de rassemblements (mangas, jeux vidéo, reconstitutions…)

Lituanie 1812, reconstitution historique (photographie Brice Charton, Herodote.net)

En effet, ce phénomène de recréations diverses et variées de scènes, de personnages ou d’univers se retrouve également dans les univers des reconstitutions historiques ou de l’archéologie expérimentale. Il est en effet possible de déterminer une convergence dans la nature de ces divers modes de reconstitution. Elles légitiment une connaissance des amateurs passant par l’expérimentation physique et incorporée d’un univers. Dans le cadre des reconstitutions historiques, l’expérimentation sensible du champ de bataille (olfactif, sonore, visuel…) permet à celui qui s’y investit d’appréhender différemment l’expérience du soldat qu’il incarne.

Spock par Spock Vegas (Photographie : Wandering Dana)

Au-delà de l’influence majeure qu’ont pu avoir les conventions et le cosplay sur le développement de la communauté des Trekkies, l’univers de Star Trek y reste intrinsèquement lié. En effet, le cosplay en Spock est devenu l’illustration-type de ce phénomène : lorsqu’il est question de convention ou de cosplay dans The Big Bang Theory, la première série mainstream centrée sur les geeks et les fans, la référence à Star Trek est récurrente.

Logo du panel Star Trek Discovery, lors du Comic-con de San Diego en 2018 (www.pausegeek.fr)

Notons enfin, toujours dans le cadre de l’univers de la convention, l’existence de « panels » visant à faire le point sur les avancées de la série, à en commenter les directions artistiques, et potentiellement à la critiquer. Cette utilisation par les producteurs et réalisateurs de l’univers d’outil de validation par les fans de leur propre démarche fait du fan un acteur majeur du développement de l’objet de son attention. Le panel de fans, reconnu officiellement par le créateur comme lieu d’expertise, permet en effet d’influer sur le développement d’un univers.